Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

30 Décembre 2015 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 4

7 juin etape 1: Pontgibaud - Larodde 87 km

Ce matin Martine m'emmène en voiture à Pontgibaud afin que je prenne le départ à 9H sur le pont. Dès le 1er km je me rends compte que ma tente fixée sous la selle ne tient pas bien, c'est fort après les semaines de préparation que j'y ai consacrées. Je ne trouve pas de solution meilleure et finalement ça tiendra jusqu'à la fin du voyage. La journée se passe bien entre petites routes et chemins (50/50), pour un échauffement c'est pas plus mal. L'étape s'avère plus longue que prévue car je loupe le camping de Tauves (je suis passé à proximité du village sans le voir), donc je suis contraint de rechercher un coin pour camper sauvagement. Le temps est très orageux, des orages éclatent au loin mais je les évite par chance. C'est reculer pour mieux sauter, on verra plus loin. Je plante la tente dans une hêtraie un peu en pente ce qui me vaudra quelques glissements de matelas durant la nuit, c'est pas génial. Je teste mon nouveau matériel de camping, cette année j'ai tout remplacé, divisant par 2 volume et poids. La tente pèse 1 Kg, le duvet 426 g, le matelas 406 g, soit 1Kg832 au total, on ne peut pas faire moins. Autre amélioration cette année j'ai 2 sacs à dos: un normal + un petit fixé sur le premier et qui me servira uniquement pour mon alimentation. Aujourd'hui le sac est un peu lourd car j'ai apporté des victuailles pour 2 jours, par la suite j'achèterai par petite quantité au fur et à mesure des besoins.

Aujourd'hui j'ai trouvé pas mal de chemins, existants sur la carte mais inexistants sur le terrain, j'ai l'habitude, merci l'IGN. J'ai aussi amélioré ma logistique puisque je pars sans carte papier (gain de poids), sur mon smartphone j'ai un logiciel avec toutes les cartes au 1/25000e assorties d'un GPS qui m'indique exactement où je suis. Bien sûr j'ai aussi mon GPS de randonnée sur lequel j'ai enregistré tout mon parcours en 10 000 points. avec ça impossible de se perdre mais il faut quand même avoir une certaine expérience de ces outils sur le terrain, ça tombe bien je l'ai! A 21 H je suis au lit bien fatigué, je m'endors bercé par le chant de la chouette hulotte.

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

8 juin etape 2: Larodde - Neuvic 74 km

Ce matin lever à 6H45 il fait grand jour mais un peu frais. La tente est humide mais sèche rapidement au soleil. Petit dej dans le bois, au menu spordej (préparation spéciale en poudre pour petit dejeuner sportif), lait concentré, banane. Départ à 8H30 et d'entrée de jeu 3 chemins inexistants sur 10 km que je dois dévier par la route. Avant Bort les Orgues une superbe descente dans les bois suivie d'une belle montée sur la route pour accéder au barrage que je traverse. Puis redescente sur la route avant d'amorcer une montée impressionnante à 29% par une mini voie herbeuse  vers les orgues et la vierge qui dominent la ville. J'en fais une bonne partie en mode poussette, j'arrive en haut semi-comateux. Ensuite c'est une succession de chemins entrecoupés de petits morceaux de routes. Je piquenique en bord de chemin avec la victuaille qui me reste et qui me décharge un peu plus. Je fais le plein d'eau chez l'habitant ce qui me permet d'arriver à Neuvic pas trop desséché mais bien fatigué. Je décide de m'installer au camping municipal et de manger au resto mais c'était sans compter sur la bonne entente des commerçants locaux, les 2 restaurants de Neuvic sont fermés le lundi et on est lundi! Contacté, l'Office de tourisme n'en savait rien, étonnant, non? Je me rabats sur l'intermarché pour acheter quelques babioles que je consommerai au camping, j'aurai du rab qui fera le repas de midi demain. La douche est la bienvenue après 48H sans laver, je lave aussi ma tenue. J'ai encore échappé aux orages, hier soir ils ont eu la grêle ici, mais je suis en sursis car la météo est pessimiste pour les jours à venir.

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

9 juin etape 3: Neuvic - Servières 80 km

Une bonne nuit pour 6.50 €. Petit dej à l'image de celui d'hier sans le lait, je vais compléter par un café au bar de Neuvic qui est...ouvert! Yes!

Ce matin succession de chemins et petites routes (dans le coin presque tout est goudronné même les chemins forestiers) pour traverser transversalement 2 vallées dont celle de la Dordogne. Après 40 km j'aperçois l'allemande cyclotouriste qui était aussi cette nuit au camping, partie après moi elle est déjà là, oui mais par la route avec 20 km au lieu de 40. Je tente la conversation mais elle ne parle pas français et moi pas un mot d'allemand, je comprends juste qu'elle compte arriver à Argentat ce soir, moi surement pas. A midi casse-croûte sur un ruisseau, même menu qu'hier soir, Je poursuis par un beau chemin qui suit la Dordogne que je ne vois guère à cause de la végétation dense. J'arrive à un point crucial où je dois prendre la décision de poursuivre le long de la Dordogne avec pour sortie un sentier dont je ne suis pas sûr ou remonter sur Bassignac par la route. Je choisis la première solution mais quelques encablures plus loin je suis forcé de faire demi-tour, le chemin est interdit, je ne sais pas pourquoi. Donc remontée sur Bassignac par la route pour sortir de la vallée. A Bassignac j'espère boire un café mais aucun commerce, par contre des toilettes publiques avec 3 lavabos, le tout d'une grande propreté pour sans doute pas grand monde. eau fraiche à volonté, profitons-en. Je continue sur Servières ne sachant pas encore où je vais crêcher ce soir, Servières ou Argentat, mais encore une fois le destin va décider pour moi. A 17H je suis à Servières et les 15 km restants pour Argentat sont trop incertains, je décide donc de rester là. je me rends à la mairie à la recherche d'un gite mais il n'y en a pas, solution: le camping mais situé à 5 km en arrière, il y aurait aussi un restau attenant mais personne ne sait s'il est ouvert. je reviens donc en arrière de 5 km et m'installe au camping. Le restau est fermé mais la porte est ouverte, je vais faire le forcing. La tenancière me confirme la fermeture mais alors que je lui demande si elle peut me faire un sandwich elle m'annonce qu'elle a quand même 2 ouvriers en pension qui viendront manger ce soir et que si je veux me joindre à eux c'est possible, affaire conclue! Je monte la tente solidement car le temps menace, je prends une douche puis je m'installe au bord du lac pour écrire quelques lignes. C'est très paisible et beau, plage de sable et plage enherbée, forêt autour, un bel endroit pour passer des vacances nature. A 19H30 je pars au restau et n'en reviendrai qu'à 23H après embuscade avec les 2 compères accoudés au bar mais eux sont à la bière et moi au perrier, heureusement.

 

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

10 juin etape 4: Servières - Loubressac

Etape la plus difficile depuis le départ avec enchainement de nombreuses montées et descentes. La Dordogne est magnifique en arrivant à Argentat. Le temps est toujours orageux mais pas de pluie. A 16H j'arrive à Bretenoux d'où j'envoie une photo à Martine car elle a quelques souvenirs d'adolescente là-bas. Puis après un moment de plat et la traversée d'Autoire, je dois franchir une petite montagne par un sentier d'enfer qui monte dans les rochers en zigzag avec des marches impressionnantes où il faut passer en mode portage à bout de bras. Des promeneurs m'avaient prévenu qu'avec le vélo j'avais peu de chance de parvenir en haut. J'y suis arrivé mais une surprise de taille m'y attendait: afin de franchir le sommet et ainsi passer du côté de Loubressac 3 rampes d'escaliers métalliques ont été installées pour les randonneurs. Or déjà à pied sans le vélo je m'y suis risqué mais le vertige auquel je suis sujet a eu raison de moi dès la première rampe. J'ai donc dû renoncer avec un impératif: redescendre à Autoire par le même sentier dont je me disais en montant qu'il serait impossible à redescendre. A nouveau en mode portage avec des séquences couché par terre le vélo à bout de bras pour le déposer en bas des marches, j'ai réussi à redescendre, de toute façon je n'avais pas le choix. Il est tard, j'emprunte les 5 km de route qui contourne ladite montagne et j'atterris enfin à Loubressac en moins d'une demi-heure. Arrivé au camping j'installe la première toile (la moustiquaire) de ma tente et mets l'autre toile à sécher au soleil car elle était humide. Pendant ce temps je me dirige à la douche. L'orage n'est pas loin mais à ce moment là je ne pense pas qu'il va tomber ici. Je me prélasse donc sous la douche et lorsque j'en sors les premières gouttes commencent à tomber. Je cours à la tente pour la finir de monter mais j'ai tout juste le temps de jeter la toile par dessus mes affaires et de fixer 4 piquets. Je me jette sous cette frêle demeure alors que l'orage s'abat violemment sur moi, des trombes d'eau, un vent violent et des coups de tonnerre assourdissants pendant 20 mn. Puis l'orage s'arrête aussi brusquement qu'il est arrivé. Je sors de sous la toile, une rivière de boue coule en dessous, la toile s'est affaissée mais pas envolée, je dois me rendre à l'évidence, je suis sinistré. Ai-je eu peur? non, je suis resté calme et serein sachant que je n'avais pas d'autre solution, le plus impressionnant étant la foudre mais que faire sinon attendre la fin (de l'orage bien sûr). Je pars à la recherche du gérant bien occupé à déboucher les canalisations engorgées et ramasser les détritus brassés par l'eau et la boue. Je lui dit simplement que je pars à l'hotel du village, ma tente étant inutilisable. Pas question, dit-il, je vous mets un mobilhome à disposition pour la nuit, ce qu'il fit immédiatement, abandonnant ses travaux! je dépose ma tente qui n'est qu'un tas de boue devant mon nouveau logis, on verra demain.

Je remercie vivement cette personne pour sa gentillesse, d'autant qu'il n'a pas voulu que je paie la location du mobilhome. Je remercie aussi le personnel du restaurant qui a bien voulu après ces émotions, me faire une bonne omelette aux cèpes alors qu'ils venaient de fermer la cuisine. A Loubressac, sûr on sait recevoir le touriste!

Chat échaudé craint l'eau froide, je décide ce soir que tant que la météo sera à l'orage je m'hébergerai en dur. Désolé je n'ai pas pris de photos du sinistre!

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

11 juin etape 5: Loubressac - Labastide 54 km

Ce matin ciel bleu et grand soleil mais aussi grosse lessive, je lave la tente à grande eau et l'étale au soleil pour 1 heure de séchage. Pendant ce temps spordej et lait concentré me font le petit dej. Evidemment je mets le mobilhome nickel, je n'ai d'ailleurs utilisé que le lit. Je pars donc à 10H entièrement sec, comme neuf. A 10H j'arrive au gouffre de Padirac, j'en profite pour boire un grand café à 3.50 € mais j'ai vu pire. Puis direction Rocamadour où je parviens sur le coup de midi. Nombreux sont les restaurants qui longent la rue principale, je m'arrête à la terrasse d'une brasserie et déguste un confit de canard/frites à 9.50 €, correct pour l'endroit. je l'agrémente d'une bière et d'un café, il me fallait bien ça pour affronter encore un sentier difficile et abrupt pour sortir de la vallée au pied de Rocamadour, survolé par 4 vautours qui attendent que je flanche. Sur les 25 km suivants je suis entouré d'orages mais je les laisse derrière moi, je croise un couple chargé de gros sacs à dos, ils se dirigent vers Rocamadour droit sur les orages, chacun son tour. A 15H30 je suis à Labastide et je m'interroge: dois-je arrêter pour aujourd'hui et chercher ici un hébergement ou continuer avec peu de chances d'en trouver un sur les 20 km suivants mais avec beaucoup de chance de rencontrer un orage? Je suis fatigué donc je choisis la première solution. Et là logiquement je me rends à l'Office de Tourisme puisqu'il y en a un. J'ai vraiment l'impression de déranger! A la question de savoir s'il y a un gite d'étape dans la commune ou autour, la réponse est franchement non et on me tend une liste d'hébergements sans plus se préoccuper de mon problème. Je vais boire un perrier à la terrasse d'un bar/hotel et j'en profite pour demander si on fait la soirée étape, non mais exceptionnellement on veut bien m'en faire une pour 100 € remise 10% incluse! Je décline l'offre et appelle un gite rural au hasard, la propriétaire me répond qu'elle ne loue pas pour une nuit mais que par contre elle a une amie qui a devinez quoi...un gite d'étape, le Savitri, et devinez où...dans la rue de l'Office de Tourisme! Incroyable! Et effectivement je m'y rends, le gite est très bien achalandé et la propriétaire bien sympathique, je lui raconte le coup de l'OT elle est dépitée, je pense qu'elle n'en restera pas là et d'ailleurs je l'espère. Je fais quelques emplettes au carrefour du coin pour ce soir et demain midi .Un jeune allemand partage mon dortoir, il fait Compostelle par Cahors, il menace de partir à 4H demain matin, en plus il mange 3 fois rien, ils sont fous ces allemands. Moi je casse bien la croûte avant d'aller au dodo!

De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne
De l'Auvergne au Quercy par la vallée de la Dordogne

Etapes suivantes: Du Quercy au Haut-Languedoc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :