Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

Du Quercy au Haut-Languedoc

29 Décembre 2015 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 4

12 juin etape 6: Labastide - Cajarc 68 km

Départ à 8H15, l'allemand est en fait parti à 5H30, je le rattrape au 25e km sur un chemin bien roulant, il a bien galopé malgré ses chaussures basses à semelles plates, il m'explique ne pas supporter les chaussures de rando, bonjour les ampoules et les risques d'entorse! ils sont bizarres ces allemands! Je rencontre un autre randonneur qui fait aussi Compostelle et un pêcheur à la cuillère, soit une densité de 3 personnes sur 25 km. Après mon casse-croûte au bord du Lot j'espère trouver un petit café à boire à Bouzies mais en vain. Lorsque soudain au bord du Lot et au milieu de nulle part, une apparition: un petit estancot isolé "la source zen" tenu par une ancienne parisienne reconvertie et qui propose café, thé bio et autres boissons bio. On discute un bon moment "environnement, écologie, biodiversité...", on parle le même langage, une belle rencontre. Sa sœur, également évadée de la capitale tient un gite et chambres d'hôtes juste à côté. On est sur la commune de St Cirq Lapopie, village médiéval classé.

Pendant ce temps la pluie s'est invitée et je dois sortir l'imper, quelques km plus loin je dois me mettre à l'abri car la pluie redouble , je n'y vois plus rien!

J'arrive à Cajarc à 16H, je m'arrête dans un garage pour faire la pression des pneus avant de me rendre au gite communal. Déjà une douzaine de personnes sont là, elles font Compostelle. Par contre pas de place à l'intérieur pour mon vélo, je suis contraint de le laisser dehors, attaché à une clôture métallique. Après la douche règlement du gite à Philippe, l'employé communal, jovial et très bavard avec tout le monde, puis petite visite de Cajarc où les allusions à Coluche ne manquent pas (chez Moulino existe vraiment) puis ce soir c'est pizzeria recommandée par Philippe (bonne pizza).

Dans mon dortoir 4 autres personnes dont un espagnol qui téléphone bien fort pendant 1/2 heure, un jeune qui soigne ses ampoules et un couple de retraités qui emmène 40 kg de matériel, 30 kg dans un chariot et un sac à dos de 10 kg!

Aujourd'hui j'ai vu 2 chevreuils dont un qui se régalait dans un jardin privé!

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

13 juin etape 7: cajarc - Najac 60 km

Ce matin pas de problème pour se réveiller, les pélerins de Compostelle sont matinaux. Le petit dej se fait au bar face au gite, café croissants puis c'est le départ. Après 2 km de route j'emprunte un sentier sans fin et étroit, bordé d'herbes et d'arbustes trempés par la pluie d'hier, à mon tour je suis rapidement trempé. En fin de matinée le chemin s'élargit enfin et le soleil sort. Je trouve une boulangerie qui me permet de ravitailler pour un petit pique-nique (on est dimanche, tous les autres commerces sont fermés). Or il me fallait des forces pour l'après-midi qui s'est révélé épique! en effet sur mon GPS j'avais enregistré le tracé du GR qui apparait sur les cartes IGN. Or je l'apprendrai + tard ce GR a été entièrement retracé car il a été jugé trop dangereux. Et j'ai donc suivi tout l'après-midi la portion du GR abandonné, j'ai cru ne jamais en sortir: montées et descentes dans les cailloux sur un sentier refermé à 80%, me faufilant à travers la végétation dense, presque tout le temps en mode poussette et cela sur plus de 4 km. Puis enfin après cette galère monstre par une chaleur orageuse torride, je sors enfin à Najac vers 16H. En fait j'avais prévu de poursuivre jusqu'à Bar mais il reste 15 km et l'orage est très proche et face à moi, je décide donc de rester à Najac et me dirige à l'OT pour rechercher un hébergement. Je tombe enfin sur un accueil d'OT efficace, le conseiller me trouve un gite au centre nautique à 2 km d'ici, il appelle pour annoncer mon arrivée, plus qu'à m'y rendre. J'y arrive juste avant l'orage, il tombe des trombes, ouf! Le gite héberge ce WE un groupe d'enfants/ados qui m'avaient été annoncés comme très bruyants, c'était rien de le dire! Heureusement j'ai une chambre individuelle. Les mômes sont atroces, ils ont cassé un radiateur et un lavabo ce qui va leur causer quelques ennuis avec leurs moniteurs. Il y a un resto attenant qui me fait à manger, heureusement car avec l'orage je n'aurais pas pu remonter au village, dommage car il est très beau et aurait mérité une visite plus approfondie. Je lave seulement mes chaussettes qui ressemblent à un tas de boue car le reste ne sècherait pas.

20H je reviens du resto, c'était super bon et copieux pour 15.50 € avec vin, et servi par une serveuse charmante sur tous les plans, ce qui ne gâte rien! En fait j'étais le seul client car ce soir la salle du resto est transformée en salle de spectacle avec écran géant pour une soirée rugby, c'est la finale du championnat de France, Paris-Clermont. Mais comme ce n'est pas mon truc, pour moi c'est dodo bien mérité! (le résultat du match ne me fera d'ailleurs rien regretté). Mon vélo couche dans un local à priori en sécurité, on verra à postériori qu'il n'en était rien!

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

14 juin etape 8 Najac - Pampelonne 58 km

Dure et longue journée! Réveillé en fanfare par la bande de mômes qui doivent attaquer leurs activités à 7H45. Il a plu presque toute la nuit. Les mômes ont foutu le b..... jusqu'à minuit 20! A 8H je vais chercher mon vélo, je le trouve couché par terre et une roue crevée. Je change la chambre à air et pars à 8H40. Pour me mettre en forme je rejoins le village par la route en forte pente (2 km). Je trouve une boulangerie et un bar ouverts qui me permettent de me faire un p'tit dej et c'est parti. Une dizaine de km par la route sous une pluie battante, je me mets à l'abri plusieurs fois espérant que ca passe mais en vain. Puis je rejoins le GR de la vallée du Vaur que je ne quitterai plus. Tantôt c'est un sentier raide, tantôt un chemin roulant mais très mouillé. A midi je n'ai parcouru que 20 km. A 13H la pluie semble se calmer et après avoir traversé un ruisseau avec les 2 pieds entièrement immergés je suis confronté à un problème: 2 itinéraires s'offrent à moi suivant de quel côté je choisis de suivre la rivière, ensuite il n'y aura pas de pont pour changer. Je choisis de rester sur le GR, erreur! En effet après plusieurs km je rencontre un passage presque infranchissable, grosses marches rocheuses à monter puis à descendre. J'y parviens de justesse, c'est de l'escalade. J'espère ne pas trouver pire mais 2 ramasseurs de champignons m'annoncent le contraire! je dois trouver plus loin une descente rocheuse impressionnante avec cables de sécurité suivie d'une remontée non moins impressionnante. Ils me cassent le moral surtout qu'il est déjà 17H et que je suis bien mûr! Mais le destin réserve parfois de bonnes surprises: 2 km plus loin je croise un véhicule utilitaire sur le chemin ce qui prouve qu'il y a moyen de sortir de la vallée par une voie carrossable. Effectivement, arrivé à la hauteur de la zone rouge que je juge impossible à franchir, un chemin remonte en zig-zag avec les traces de la voiture. D'après mon logiciel de cartographie le chemin mène à Pampelonne, je l'emprunte et arrive enfin à Pampelonne épuisé. A cette heure je ne sais pas où je vais dormir. Un autochtone m'indique un bar "chez l'anglais" où peut-être le propriétaire louerait des chambres. Effectivement "l'anglais" fait hôtel et me loue une chambre 45 € petit dej compris, c'est raisonnable et j'ai besoin d'une douche, de repos et de laver mes affaires, donc pas question de camper sauvage d'autant que les orages menacent encore. Cerise sur le gâteau l'anglais me cuisine une énorme pizza maison pour 6 €! Pendant que je la déguste le bar se remplit d'une bande de footeux qui viennent jouer la 3e mi-temps. A 22H dodo bien mérité après avoir étalé mes affaires lessivées sur le radiateur électrique.

 

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

15 juin etape 9: Pampelonne - St Antonin Lacalm

Aujourd'hui étape facile puisque je parcours 81 km dans le même temps que j'en parcourais 58 hier. Pour comprendre la suite il faut que je vous donne quelques explications sur mon organisation. Mon GPS de randonnée permet d'enregistrer 20 tronçons de 500 points. J'ai créé 14 tronçons de 100 km pour ce périple, donc j'ai saisi 1 point tous les 200 mètres environ (long travail hivernal!). Mon GPS a donc en mémoire 14 fichiers  et chaque fois qu'un tronçon est parcouru j'active le fichier suivant (vous avez suivi, non? tant pis). Or ce matin je dois justement activer un nouveau tronçon. Je pars à 8H de Pampelonne et 2 km plus loin mon GPS m'annonce que je suis en fin de tronçon alors que je viens tout juste d'en activer un nouveau. J'analyse la situation, il faut se rendre à l'évidence mon fichier n'est pas bon, suite à une erreur de saisie avant le départ. Je me retrouve donc dans une situation critique compte-tenu que je n'ai aucune carte ni papier ni numérique avec mon itinéraire prévu. Je pense que je vais tout simplement rejoindre par la route mon prochain tronçon à 100 km de là, dommage! Soudain je me souviens que j'avais durant ma préparation enregistré mes 14 fichiers sur mon smartphone. Mais ai-je là aussi enregistré un mauvais fichier? je regarde la taille, à priori le fichier est bon. Mais comment transférer le fichier de mon smartphone sur mon GPS? il faut pour cela un ordinateur, un cable spécial et un logiciel. Qui pourrait avoir cela? Sur mon smartphone  je vais sur pagesjaunes et tape "informatique" et "autour de moi" et là le miracle: un informaticien à...2 km! en fait il habite en face de l'hotel que je viens de quitter! je l'appelle, il accepte de me recevoir. Il fouille ses tiroirs remplis de cables et trouve le cable qui va bien puis sur mes conseils télécharge le logiciel qui lui aussi va bien et 30 minutes plus tard mon fichier est sur le GPS et je peux repartir. Merci à ce technicien compatissant, ancien aventurier qui a fait le tour du monde, ceci explique peut-être un peu cela! En tout cas c'était mon jour de chance!

Le reste de l'étape se déroulera sans encombre dans une région relativement plate et à part 2 chemins inexistants que je détourne facilement, les 1028 m de dénivelé seront facilement engloutis, j'arrive pas trop tard à St Antonin Lacalm où je décide de trouver un hébergement car la météo est toujours aussi pessimiste, force pluie pour la nuit et la journée prochaine. Grâce à l'aide de plusieurs habitants du village, je trouve à 5 km de là un gite rural qui accepte de me louer pour la nuit. C'est une ferme isolée avec 350 brebis, 3 gites et un musée 1900 bien achalandé. Les propriétaires sont très accueillants, ils acceptent de me faire manger, je passe une bonne soirée... au bout du monde!

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

16 juin etape 10: St Antonin Lacalm - Lacaune 64 km

La méréo ne s'était pas trompée, aujourd'hui c'est pluie! Lever à 7H, je trouve mon petit dej livré dans la cuisine, il est copieux, je mange un max (comme dab) et pars à 8H. Un épais brouillard et une bruine m'accompagnent, je crois au miracle et pense que "ca va se lever" eh bien non! Dans les 1ers kms un lièvre décide de faire la course devant moi sur plusieurs centaines de mètres, je me marre! Chemins et routes se succèdent sous la pluie. En fin de matinée je tombe sur un cul de sac et me retrouve dans un champ, demi-tour sur 1 km et là je m'abrite dans une cabane insalubre car il tombe des cordes. Je reste ici 1 heure et mange mon sandwich pensant toujours que ca va se calmer mais la pluie ne fait que redoubler, la température est de 13° et le brouillard intense, je me gèle! Je décide de raccourcir la durée de l'étape en prenant les petites routes pour rejoindre Lacaune. En passant à Lacaze je fais une hâlte dans une épicerie, l'épicière me fait un café et me prête son téléphone (le mien ne fonctionne plus depuis midi, je ne sais pas pourquoi) afin que j'appelle un gite à Lacaune susceptible de m'héberger. C'est bon ils m'attendent. J'arrive à Lacaune à 16H, trempé. Le gite est situé dans le château, j'ai une chambre individuelle avec literie fournie, je vais pouvoir sécher et me reposer. Je consulte la météo, la période orageuse semble se terminer et le beau temps est annoncé dès demain, il est grand temps car je vais maintenant changer de paysages et monter en altitude, demain 1200 m. je suis à moitié de mon parcours, 700 km, mais si la première moitié était relativement plate la 2e s'annonce beaucoup plus montagneuse, je vais adorer, entre 800m et 1300m je suis dans mon élément! Après la douche je tente de sécher mes chaussures mais elles sont détrempées et vu que je n'en ai qu'une paire je dois les rechausser mouillées pour aller manger le plat du jour et une crêpe dans un restau local (Lacaune est une petite ville de 3000 habitants avec plusieurs restaurants). La TV du restau confirme que le beau temps va s'installer pour au moins une semaine (l'avenir lui donnera raison puisqu'on est à la veille d'une canicule de plus d'un mois). Ce soir dodo au chateau pour 35 € pdj compris, que demander de mieux!

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

17 juin etape 11: Lacaune - Lamalou les Bains 87 km

Donc ce matin il devrait faire beau! ca commence mal, brouillard et vent, mais c'est peut-être de bonne augure, la suite le confirmera.

Debout à 7H, le petit dej est à 8H. Café pain confiture miel (d'import, c'est souvent dans les gites, dommage), beurre, du classique. Je me tape la demi-baguette et 2 grands cafés, de quoi tenir la matinée. Ca attaque dur par un GR très pentu et caillouteux, poussette d'entrée! Puis je passe sur des chemins et sentiers sympas qui me propulsent à 1200 m. Je suis monté donc il faut redescendre, jusqu'au lac du Laouzas que je dois contourner, le tour du lac fait plusieurs kms. J'espérais y trouver à me ravitailler car il est midi mais niet! Je dois me contenter d'un trognon de pain qui me reste d'hier. Les jambes sont lourdes en ce début d'aprem. A 13H45 j'arrive à Fraisse sur Agout où il y a un petit restau, je commande un sandwich, erreur j'aurais dû prendre le plat du jour. Le sandwich est taillé dans un pain mou de 15 cm de diamètre, je n'en mange que la moitié et garde l'autre moitié dans mon sac, ca peut dépanner. C'est ensuite un très long sentier en sous-bois, balisé en GR mais qui mériterait un bon débroussaillage. Après 15H j'embraye sur des chemins plus larges qui sillonnent entre 900 et 1000 m d'altitude. Je traverse la forêt de Rieutord dévastée par des coupes rases à perte de vue, pas beau! Vers 16H30 je fais le point, déjà plus de 65 km avalés et le but prévu est loin et compliqué car l'itinéraire que j'ai envisagé est très aléatoire, voire dangereux. N'ayant rien à manger de sérieux pour ce soir il faut pourtant que j'arrive dans un lieu où je pourrai trouver des commerces, c'est pas gagné dans le coin. De plus je suis très fatigué! je prends donc une décision vitale: quitter mon tracé et descendre à Lamalou les Bains par la route (25 km) afin de m'y héberger et demain je rejoindrai mon tracé par un autre itinéraire que je préparerai en soirée. J'arrive à Lamalou à 18H30 après une descente de 20 km avec un dénivelé négatif de 900 m! Houlà demain ca va grimper! Pas de camping à Lamalou et pas facile de trouver un coin plat et tranquille pour planter la tente, ce soir je décompresse: hôtel et restau. Je profite d'être à l'hôtel pour laver mes tenues vélo, ca va sécher dans la salle de bain chauffage allumé, le vélo, lui, dort dans le hall d'entrée en sécurité. Pizza, tiramitsu, bière et...dodo à 22H.

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc

18 juin etape 12: Lamalou - Lunas 67 km

Départ ce matin à 8H, bien reposé, affaires propres et sèches, bon petit dej, de bonnes conditions pour attaquer une belle étape montagneuse et enfin...chaude! 3 km de route (ce sera les seuls de la journée) pour sortir de la ville et attaque brutale par un chemin très pentu mais large (chemin forestier récent et inexistant sur les cartes IGN) qui me mène après 7 km sur mon tracé officiel. Encore une fois je n'ai rien emporté à manger, persuadé que je vais trouver des commerces en route, quel c..! euh pardon quelle bévue! A partir de maintenant et pour 2 jours j'emprunte un itinéraire balisé "la grande traversée de l'Hérault à VTT", donc pas de surprise. Le dénivelé est fort car c'est une succession de montées et de descentes très caillouteuses, dont l'une me vaudra ma première et seule gamelle de ce périple. Petite plaie au genou sans gravité, de suite désinfectée, pas de casse, ouf! A Faugères on trouve du bon vin mais pas grand chose à manger, je devrai me contenter d'un paquet de biscuits pour mon repas de midi.

A la sortie de Faugères je fais une belle rencontre: un groupe comprenant des personnes handicapées et leurs encadrants, responsables d'une l'association de sauvegarde du patrimoine "Pierres Sèches" sont entrain de remettre en état des murets et les fameuses capitelles, un travail de plusieurs années absolument remarquable! Leurs réalisations sont impressionnantes. On discute un bon moment, ils sont contents de me voir autant que moi de les rencontrer, photos de la rencontre et c'est reparti sur les chemins sablonneux et caillouteux sous un soleil de plomb et le chant des cigales mais je ne vais pas m'en plaindre après la semaine que je viens de connaitre! Je ne sais pas où je vais atterrir ce soir, j'ai le choix entre Bédarieux mais il est trop tôt, Dio où je devrais trouver un gite mais pas à manger ou plus loin Lunas où je devrais trouver à manger mais pas de gite. A Dio un panneau affiche "gite, buvette, snack", foutage de g..... il y a seulement un gite et il est fermé! Je fais là une autre rencontre: à la terrasse d'une villa une dame est attablée à prendre le café avec un ami, je lui pose la question sur le gite, elle m'invite à boire eau fraiche et café et manger des cerises. On discute en terrasse pendant 1/2 heure, je suis ravigoté pour affronter une belle montée sur un sentier escarpé qui me mènera à Lunas après une belle descente dans les cailloux. L'OT que je consulte m'indique un snack bar qui devrait pouvoir me faire à manger, je m'y rends et effectivement je pourrai manger (une tartine mal réchauffée et des frites industrielles) mais avant je prospecte autour du village pour trouver un coin plat et tranquille pour planter ma tente. A 19H30 la tente est plantée dans un pré au bord d'une rivière qui va me permettre de faire un peu de toilette, ca ne sera pas du luxe!

Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Du Quercy au Haut-Languedoc
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :