Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

18 mai: étape 2: St Nicolas des Biefs - Chabreloche

23 Mars 2012 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 3

Beau temps ce matin, la tente est sèche donc pliage immédiat, prêt à 8H. petit dej complet et l'addition: 38 € pour l'emplacement, douche, repas du soir, le vin, 1 boisson gazeuse, le petit dej et un casse-croute à emporter, très correct. Départ à 9H. Après un zigzag inutile, forte descente suivie d'une non moins forte montée parallèle (faetape-2ite à pied à travers bois, merci le GPS sinon j'y serais encore), c'est une succession de chemins roulants et pentus qui me mènent à La loge des Gardes, unique station de sports d'hiver de cette chaine de montagnes, altitude 1077mGTMC3 (39) Après un texto envoyé à la maison pour signaler que tout va bien j'attaque la redescente et après quelques kms surprise: un chemin est barré et un panneau indique "propriété privée". Bizarre. En bon français...je passe outre! mais 500m plus loin le chemin est à nouveau barré mais cette fois par une barrière infranchissable. Demi-tour donc et j'emprunte un autre chemin qui semble parallèle, mais là à nouveau c'est carrément un énorme portail qui interdit tout espoir de franchissement, je suis pourtant au milieu des bois à des kms de tout village. contraint et forcé je rebrousse chemin sur 2 à 3 kms afin d'emprunter la route, seul itinéraire restant pour franchir la vallée. Après 5km de goudron, tout en descente je rejoins enfin mon itinéraire près de St Priest la Prugne et au bord d'un petit torrent je déguste mon casse-croûte confectionné par les propriétaires du camping. Il est énorme, j'en garde la moitié pour demain! Nouvelle descente en chemins qui me fait passer de 900 à 600 m, tout ca pour remonter au Montoncel à 1200 m. Je suis constamment dans les Bois NGTMC3 (35)oirs et la vue est malheGTMC3--40-.JPGureusement bouchée par les grands sapins qui bordent les chemins. Qu'importe, pas de voitures, pas de pollution (du moins supposée car l'accident nucléaire de Fukushima n'a que 2 mois d'âge  et comme dirait Roumanoff "on ne nous dit pas tout"! La descente sur Arconsat est un long chemin caillouteux à souhait en pente d'environ 20%, impossible de rester sur le vélo, c'est pourtant un itinéraire VTTGTMC3 (54) balisé, tout le monde n'a pas la même notion du VTT. A 17H j'arrive à Chabreloche et je rejoins le terrain communal aménagé camping-car mais désert, pour y planter ma tente. 4 jeunes filles se bronzent la pillule sur une pente herbeuse pendant que leurs 4 mecs présumés tapent dans un ballon aux abords. Alors que je commence à m'installer l'une d'elles vient me voir et très sympathiquement m'annonce que ce soir des jeunes vont venir écouter de la musique jusqu'à minuit et me conseille donc de m'installer un peu plus loin si je souhaite pouvoir dormir. Je ne me le fais pas dire 2 fois et pars m'installer 100m plus loin. Elle me propose de m'aider à déménager, je décline la proposition  en la remerciant (si javais eu 40 ans de moins j'aurais surement accepté mais me l'aurait-elle proposé ) Après une douche froide, que dis-je glacée, au vestiaire du terrain de foot, et une pizza au resto du coin, je ne tarde pas à m'endormir avec effectivement un fond musical lointain couvert par le doux bruit du ruisseau qui coule tout près de ma tente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :