Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

22 mai: étape 6: Les Estables - La Chavade Belair

23 Mars 2012 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 3

Aujourd'hui journée des rencontres. Après un petit dej super complet je rejoins le pied du Mezenc, je rencontre les 2 seuls VTTistes du WE et les premiers depuis mon départ, un couple qui fait sa sortie dominicale. J'emprunte ensuite le GR que je suivrai toute la journée. Puis je rencontre un couple qui se rend en voiture au Mt Gerbier de Joetape-6.JPGnc, c'est la sortie du dimanche par excellence dans le coin. Le gars me branche sur mon GPS, je lui fais une démo foireuse, m'étonnerait qu'il en achète un! j'emprunte ensuite un chemin hyper boueux, GTMC3--152-.JPGpar chance il ne pleut pas, il aurait été impraticable. A 11H30 j'arrive au Gerbier de Jonc, ca y est je vais enfin voir la source de la Loire! Le site est très touristique, plein de boutiques de souvenirs et de bouffe. J'en profite pour faire quelques emplettes avant de visiter la source "officielle" et de prendre la photo souvenir. En fait plusieurs propriétaires se disputent la source afin d'en tirer quelques bénéfices. J'apprends qu'en vérité il y a plusieurs petites sources qui se rejoignent pour donner naissance au cours d'eau. Dans la descente sur Ste Eulalie je m'arrête pique-niquer au bord de ...la Loire, petit ruisseau longeant la route. Il m'arrive ensuite un gag peu banal: Alors que j'avais posé mon casque au bord de la route afin de pouvoir retirer mon sweat, je le heurte du bout du pied et le voilà qGTMC3--142-.JPGui bascule dans le ravin. je le vois dévaler la pGTMC3--144-.JPGente et alors que je le pensais perdu voilà qu'il se cale derrière un arbre à environ 10 mètres en contrebas, je réussis à le récupérer en tâchant de ne pas moi-même aller voir le fond du ravin, ouf!  A Ste Eulalie je m'arrête boire un café lorsque je vois sur la place du village une douzaine de Ferrari stationnées. Alors que je prends quelques photos les conducteurs arrivent (un club de Ferraristes) et me branchent sur mon périple. je leur dis qu'à mon retour je raconterai que dans un village d' Ardèche les gens sont si riches que GTMC3--157-.JPGtous les habitants ont une Ferrari, rigolade générale. Il me reste 35 km à faire et ce sera à nouveau une succession de montées et descentes entre 1200 et 1400 m, parfois très caillouteuses (on est en Ardèche) et dont l'une ma vaudra ma 2e gamelle mais sans gravité. En chemin je rencontre 2 randonneurs avec une mule, je m'arrête discuter le coup lorsque l'un d'eux me dit qu'il me reconnait, il a vu mon site sur la traversée des Pyrénées et a reconnu mon vélo! Et voilà je ne peux même plus traverser l'Ardèche incognito,GTMC3--170-.JPG c'est ca les stars! Après 55 km j'arrive enfin au gite de Bel air (gite du Pas de l'Ane) mais j'ai bien ramé sur les 10 derniers kms. Après une bonne douche je partage leGTMC3--166-.JPG repas avec 2 randonneurs parisiens, repas ardéchois avec en entrée une salade avec jambon et chataignes poêlées, en plat des pommes de terre préparées "à l'ardéchoise" (je ne me souviens pas le nom) servies avec des saucisses, fromage de chêvre et tarte à...la chataigne. Bien bon! Encore un gite tenu par des parisiens reconvertis et très cools. La DP est à 36 €, correct mais d'un genre totalement différent d'hier soir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :