Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

24 mai: étape 8: Loubaresse - Mas de la Barque

23 Mars 2012 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 3

etape-8.JPGGTMC3--207-.JPGOuf! les sangliers ne m'ont pas piétiné! J'ai bien dormi. Un engoulevent a chanté une bonne partie de la nuit, ainsi qu'une chouette et un coucou. par contre je me suis un peu gelé. Je me lève à 5H45 il fait 9°. Je déjeune avec ce que j'ai: sport'dej et camembert. Pliage et départ à 7H30 par un sentier pierreux (ca change!) et descendant puis divers chemins vallonnés et agréables et descente sur Montselgues. Là je m'aGTMC3--208-.JPGrrête au gite de la Fage où je peux boire un café et un jus d'orange, ce dernier m'étant offert! Je discute avec les tenanciers qui sont salariés de l'association qui gère le gite et qui sont aussi animateurs nature. Le gite est également "refuge LPO". Dommage que je n'ai pas pu arriver jusque là hier soir, c'était pourtant prévu mais j'ai craqué avant! Ils me conseilleGTMC3--209-.JPGnt de ne pas prendre la fameuse piste indiquée par les VTTistes d'hier soir car elle descend tout droit à travers bois et n'a pas d'intérêt. Il existe une autre piste (celle que j'avais initialement prévue) qui traverse de très beaux paysages, elle est certes goudronnée mais aucune voiture n'y circule (je confirme). La descente à Pied de Borne par cette piste est majestueuse, ca ressemble à s'y méprendre à la Corse avec ses petits hameaux perchés à flanc de montagne. Le silence est omniprésent, seulement troublé par l'aboiement de 2 chevreuils qui se répondent d'un versant à l'autre de la vallée. Je m'arrête faire la causette avec un autochtone qui fait son jardin, il est ravi car ici il ne voit jamais personne! A Pied de Borne (330m) je vais boire un autre café dans un bar et je branche une tablée de 4 personnes du coin sur la suite de mon parcouGTMC3--225-.JPGrs car j'ai des doutes sur la faisabilité. Ils me conseillent de dévier les 5 prochains km car infaisables d'après eux, et d'emprunter une piste à très forte pente montante (il faut remonter à 850m). Le conseil s'est avéré excellent, la piste traverse des paysages magnifiques et je l'ai réalisée entièrement sur le vélo (petit plateau grand pignGTMC3--223-.JPGon), les 4 compères en doutaient fortement. Puis redescente sur Villefort à 640 m où j'arrive à 12H30. J'entre dans un snack pour manger, on me refuse prétextant qu'on ne sert plus à cette heure (il est 12H45 et la terrasse est presque pleine!). A côté un salon de thé sans client affiche un menu crèpes à 10 €, je m'y installe, j'ai très bien mangé et été très bien accueilli.De plus le GSM ne passant pas, la patronne me prête sa carte téléphonique pour appeler le gite d'une cabine. Pas de réponse du gite, je m'y dirige on verra bien! Cet AM ce sera cyclotourisme. En effet mon itinéraire ayant été jugé infaisable par mes compères de ce matin (ils avaient surement raison) je monte au Mas de la Carpe par la route, 15 km à 8% (je croise 5 voitures au total). je passe de 640 à 1450 m en montant cool et m'arrêtant souvent, il fait très chaud. J'arrive à 17 H. Je suis très bien recu à l'Auberge/gite d'étape, chambre seul et draps fournis. La douche est la bienvenue (2 jours sans me laver), je fais la lessive, l'eau de lavage des chaussettes est noire 2 fois de suite. Je déplie la tente que j'avais pliée mouillée de rosée ce matin et je mets tout ca à sécher dans un pré derrière l'auberge. Je m'installe en terrasse pour boire une bière bien méritée et là un énergumène me branche puis un copain à lui venus faire un peu de randonnée mais surtout boire des canons! Ils m'invitent donc on boit 3 autres tournées mais je tourne à la menthe à l'eau alors que mes 2 cocos passent de la bière au rosé puis au pastis! La patronne nous invite à passer à table et GTMC3--232-.JPGnous met logiquement à la même table. Les 2 acolytes sont déjà bien chauds et boivent force vin en mangeant, ils parlent très fort, c'est génant car il y a pas mal de monde, j'ai hâte de m'en débarrasser mais bien obligé d'attendre la fin du repas. Nous dégustons un excellent aligot saucisses salade suivi d'une coupe glace myrtilles. Avec l'excuse de la fatigue je monte à ma chamGTMC3--237-.JPGbre dès le dessert avalé car je sens le traquenard avec mes 2 zouaves! L'un d'eux insiste pour que je reste une journée de plus pour aller faire du VTT avec lui, non merci. Sympathiques, bons vivants, certes, mais passer le WE avec eux, en d'autres circonstances peut-être mais pas maintenant! Avant de dormir je consulte mes cartes et m'inquiète un peu, le profil des 2 prochains jours risque d'être très dur maintenant que je connais un peu le terrain, j'aviserai sur place, pour l'instant dodo, il est 22H45.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :