Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mes grandes traversées VTT

25 mai: étape 9: Mas de la Barque - L'Estrechure

23 Mars 2012 , Rédigé par christianfargeix Publié dans #GTMC 3

GTMC3--240-.JPGJe me lève à 7H15 afin de déjeuner dès 8H. Surprise: l'un des 2 zèbres m'attendait en bas car il voulait paretape-9.JPGtir faire du vélo et avait crevé. Or voulant réparer il ne parvenait pas à remonter son pneu. Il avait pour cela emprunté à l'aubergiste 2 cuillères qu'il avait bien tordues en les utilisant en guise de démonte-pneus . Bref je lui remonte son pneu en 2 temps 3 mouvements et je vais récupérer mon vélo dans la remise, et là je m'aperçois que moi aussi j'ai crevé, roue arrière à demi dégonflée. Je décide de regonfler à 3 kg on verra après déjeuner. Je déjeune , ca tient donc on verra à l'usage. Sur les 2 premiers kms aucun sentier, je roule au GPS à travers la pampa! Epique! Enfin je rejoins un itinéraire de chemins vallonnés. Je traverse un paysage de rêve, genêts en fleurs, rocaille, petit ruisseau aux eaux limpides au milieu de ce désert et de temps à autre une maison isolée au milieu de nulle part, magnifique! A la sortie d'un joli petit pont en pierres je rencontre un GTMC3--243-.JPGcavalier, on discute, il traverse les Cévennes en solitaire (nous sommes sur le GR68 tour des Monts Lozère), il est comme moi, subjugué par la beauté des lieux. Puis c'est l'assaut du Signal de Ventalon (1350m), ca grimpe fort mais ca se fait. La descente est d'enfer, rochers, forte pente, cailloux. Donc descente à 800 m pour mieux remonter à 1000 au col des Laupies. Quelques kms plus loin je m'arrête pour pique-niquer et je mGTMC3 (254)'aperçois que ma roue arrière s'est fortement dégonflée. Je décide donc de remplacer la chambre, j'en profite pour réparer la fixation du porte-bagages qui s'est détendue. Passage à St Germain de Calberte où je bois un café, il fait 30°. C'est ensuite une longue descente sur Pont de Burgen puis St Etienne Vallée Française. Il n'est que 16 H je décide de poursuivre jusqu'à St Jean du Gard. Il faut franchir une belle côte pour passer de 250m à 600 m en peu de distance, ca grimpe et ca chauffe! La descente sur St Jean du Gard commenGTMC3--250-.JPGce par la route puis le GR bifurque sur un sentier infernal (grosses marches et cailloux sur plus d'1 km). Mon tracé ne prévoyait pas de passer à St Jean même, donc je n'ai plus de trace GPS (un GPS de rando ca marche pas comme un GPS de voiture, il faut fabriquer soi-même son parcours sur un ordi puis le charger sur le GPS) et...je me pomme! je prends la direction opposée à celle qui mène au camping de St Jean où je prévoyais de passer la nuit. Croyant retrouver ma trace en prenant uGTMC3--260-.JPGn chemin à gauche j'attaque une forte montée et m'aperçoit plus loin que je fais erreur. Demi-tour pour reprendre la route qui me mène à l'Estrechure, il est 18H et je suis complètement HS et de plus j'ai crevé cette fois à l'avant. 1500 km sans crevaison et 2 crevaisons le même jour, c'est le GTMC3--271-.JPGcomble! je décide de trouver un hébergement, n'ayant rien à manger. Je vois un resto qui loue des chambres et qui affiche "ouvert". en fait c'est fermé! On me propose quand même de m'héberger mais pour 60 €, c'est pas dans mes prix ou du moins pas dans l'esprit de ma rando donc je refuse et là la propriétaire m'indique un gite d'étape à proximité! je m'y rends. Ca parait fermé lorsque je vois sortir un jeune homme, le fils de la maison, il est seul et ne fait pas à manger, de plus tous les commerces sont fermés. Le jeune est timide et GTMC3--266-.JPGdésemparé mais voudrait bien me rendre service. Après m'avoir installé dans le gite (très bien équipé et très propre) il m'offre l'apéro et me propose un paquet de pâtes, ca me va très bien, je me prépare dans la cuisine du gite une platrée de pâtes au fromage avec leGTMC3--268-.JPG morceau de camembert qu'il me reste. Je lui propose que demain matin j'irai chercher pain et croissants et qu'on déjeunera ensemble, il fera le café. Avant la nuit je veux réparer ma roue, ma dissolution est sèche (tube neuf pas ouvert, c'est courant) donc j'utilise ma 2e chambre à air de secours, à partir de maintenant je n'ai plus droit à la crevaison! Je passe ensuite du temps à étudier mon itinéraire de demain, un passage me parait infaisable, je décide donc de le dévier par une petite route de montagne sympa. avec tout ca il est minuit, les chouettes chantent, je vais me coucher.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :